L’entreprise

47 Grad Nord a été fondée par Mario Pfister et Patrik Widmer. Depuis que Mario a choisi de quitter l’entreprise en été 2008, je gère tout seul.

Le vélo fait partie de ma vie depuis longue date. J’ai entrepris mes premiers voyages à vélo avec mes parents, avant de participer à des tournois de mountain bike et de traverser les rues de Bienne à toute vitesse en tant que coursier à vélo. Pendant quelques années j’ai travaillé comme électromécanicien dans le domaine de la construction de machines puis me suis engagé pour une organisation internationale pour la protection de l’environnement.

Mon expérience dans un bureau m’a ouvert de nombreux horizons et m’a appris beaucoup de choses qui me sont aujourd’hui utiles dans la jungle administrative. Cependant, le travail à l’atelier me manquait, en particulier la confrontation avec les problèmes techniques, l’exercice d’une activité à la fois calme et intense, souvent solitaire, et la satisfaction qu’apportait une solution trouvée. J’ai donc recommencé à travailler le métal durant mon temps libre et c’est à cette période que l’on m’a volé mon vélo. Il m’en fallait un nouveau, mais les produits disponibles sur le marché ne m’ont pas convaincu.

J’ai alors rencontré Mario, qui possédait un atelier de bicyclettes et souhaitait depuis longtemps produire ses propres cadres. C’est ainsi que je me suis construit un nouveau cadre de vélo de randonnée dans l’atelier de Mario. Confronté aux subtilités de la construction d’un cadre ainsi qu’au choix et à l’obtention du matériel nécessaire, je me suis rendu compte à quel point ce nouveau défi me donnait de l’énergie et de la joie. Ensemble, nous avons fondé notre entreprise 47 Grad Nord dans le but de produire des cadres pour nos clients et de concrétiser nos propres idées de vélos.

Depuis la fondation de la boîte, j’ai vécu une période très intense, avec des difficultés mais surtout des succès. J’ai été contraint de reprendre une activité en tant qu’employé afin d’assurer ma subsistance. De plus, cela m’a pris plus de temps que prévu pour maîtriser les techniques et gagner de l’expérience dans la construction de cadre. Je devais d’abord apprendre à donner forme à mes propres idées et pouvoir les adapter de manière aussi précise que possible. Au fil du temps, j’ai appris l’art de la construction de cadres et toujours perfectionné mes produits.

En mars 2008, mon rêve s’est enfin réalisé lorsque j’ai quitté l’atelier partagé pour ouvrir ma propre manufacture de vélo au cœur de la vieille ville de Bienne. Depuis, je construis des cadres pour ceux désireux de découvrir le monde d’une autre façon. J’effectue ce travail avec passion, j’adore essayer de comprendre avec le client comment serait sont vélo de rêve et de transformer cette vision en un deux-roues bien réel.

Grâce à une demande constamment croissante, je peux me consacrer uniquement à la construction et la réparation de vélos depuis l’été 2013 et travaille de manière indépendante sur une base solide. Beaucoup de choses ont changé durant ces années, mais une chose est toujours restée : la fascination pour le vélo, cette machine simple mais futée qui me permet de découvrir le monde encore et encore.